Le nettoyage de l’océan : The Ocean Cleanup

Voilà quelques années que ce jeune hollandais, Boyan Slat, porte ce projet de nettoyer les océans. Pourquoi en reparler maintenant ? Parce que son projet vient d’être jugé faisable par les scientifiques et qu’après avoir créé sa fondation en 2013 et s’être entouré d’une centaine de bénévoles, il vient de lancer en juin 2014 un appel au don pour que son projet se réalise. 100 jours pour réunir 2 000 000 de dollars … il reste encore 83 jours.

Pour soutenir ce projet : faites un don.

D’où lui est venu son idée ? Après une plongée en mer à l’âge de 16 ans, il s’étonne de voir plus de sacs plastique que de poissons et qu’il n’y ait pas de solutions pour tout nettoyer. Partant du constat : pourquoi traverser les océans alors que les océans peuvent vous traverser ? Il développe donc l’idée d’attendre les plastiques à la dérive grâce à un cône composé de barrières flottantes. Elles attrapent dans un premier temps les déchets et les concentrent, permettant ensuite à une plateforme d’extraire les plastiques de façon efficace.

plateforme ocean Le nettoyage de locéan : The Ocean Cleanup

En quoi son projet est il remarquable ?

De par sa conception, il utilise les courants et les vents pour collecter les déchets.
De par son idée et sa rapidité, là où les scientifiques voyaient des centaines d’années pour récupérer la moitié des déchets de l’océan, lui en prévoit seulement une dizaine d’années. Cette technique lui permet d’être 7900 fois plus rapide et 33 fois moins cher à comparer des méthodes traditionnelles.
Parce que la revente des plastiques récupérés pourrait rembourser le coût de l’installation.
Parce que plutôt que de créer sa propre compagnie d’ingénierie ou son propre institut océanographique qui seraient des dépenses en plus, la foundation est à la recherche de toutes les collaborations possibles pour rester concentrer sur l’objectif.

The Ocean Cleanup est une stratégie en 3 temps. Dans un premier temps, c’est l’extraction avec ce grand projet de nettoyage des océans. Le deuxième temps est la prévention, une grande campagne d’informations qu’il faut faire autour de cet événement et de l’existence de continent plastique. Le troisième temps est l’interception, c’est à dire en adaptant des structures à tous les courants susceptibles d’amener d’autres déchets afin de réduire cet afflux.

Pour plus d’informations : The Ocean Cleanup.

Articles similaires :

  • Pas d'autres articles
Ce contenu a été publié dans Actus, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Le nettoyage de l’océan : The Ocean Cleanup

  1. tot dit :

    Au mois de Septembre 2014, l’appel au don est un succès avec une somme collectée de 2,1 millions de dollars, le projet peut continuer d’avancer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>