Les Anonymous

Qui sont les Anonymous ?

Par définition, un anonymous est une personne qui laisse un commentaire sur un site sans s’identifier. De là est partie l’idée pour certains que tous ces anonymes représentaient un groupe, une communauté … Et c’est ce qui fait la force de ces militants qui ont récupéré cette notion et qui l’ont intégré à leur devise.
En effet ce sont des « hacktivistes » qui se sont rassemblés afin de réagir contre les dérives et les abus de pouvoirs. Ils se posent en défenseur de la personne, de la liberté d’expression et d’accès aux informations. Ils mènent des actions coordonnées. Ils sont regroupés derrière ce terme d’Anonymous et cela leur confère la force de l’anonymat, mais aussi la crainte d’un groupe que l’on ne peut pas nommer en dehors de pseudos, qu’on ne peut pas compter et qui s’étend dans le monde grâce à internet.
Ce ne sont pas tous des hackers ou des geeks, ce sont des gens qui se sentent concernés et qui participent à des discussions sur des forums dédiés, qui prennent part à des actions, soit par internet en mettant à disposition leur ordinateur, soit en participant à des rassemblements.
Leur image associée, et la plus populaire, est le masque qu’ils portent lors d’interviews ou de manifestations. Ce masque est inspiré de Guy Fawkes, terroriste anglais du XVIIe siècle qui tenta de faire exploser le palais de Westminster et d’assassiner le roi Jacques Ier, rendu célèbre par la BD et le film « V pour Vendetta ».
Le masque est donc un moyen de conserver cette image de l’anonyme mais aussi pour éviter aux participants des poursuites personnelles légales ou illégales suite à leurs actions.

Leur devise

« We are Anonymous. We are Legion. We do not forgive. We do not forget. Expect us »
« Nous sommes Anonymes. Nous sommes Légion. Nous ne pardonnons pas. Nous n’oublions pas. Redoutez-nous »

drapeau anonymous Les Anonymous

Leur façon d’opérer

Sur internet :

Dans l’ombre de ces réseaux de discussion, les anonymes organisent différentes « opérations ».
Leur action consiste le plus souvent à rendre inaccessible des sites web. Pour se faire ils saturent le site en requête, en utilisant un logiciel (baptisé LOIC). On parle alors d’attaque de déni de service (ou DDoS), contre laquelle aucun site web n’est protégé, aussi bien du côté des gouvernements que celui des multinationales.

Dans la rue :

Les Anonymous ne sont pas juste présents sur internet. Ils manifestent leur mécontentement et leur opposition également en descendant dans la rue. Ils réalisent des raids qui prennent la forme de manifestations pacifiques dans la rue. Dans leur démarche, ils rejettent la violence.

Chronologie de leurs principales actions

En 2008 :

Les opérations des Anonymous ont pris une dimension internationale lors de leur action contre l’Eglise de scientologie, suite à la diffusion sur un média new-yorkais d’un interview de Tom Cruise, interne à la Scientologie. Ce dernier, en fervent disciple, prône la scientologie comme doctrine pour un meilleur monde. (Cela a eu pour conséquence pour l’acteur d’être refoulé de tous les studios américains).
Les avocats de la secte lancent des procédures pour interdire cette vidéo, le site refuse et c’est le début du tollé sur internet.
Les Anonymous attaquent le site de la secte en le saturant de requêtes, mais aussi en remplissant les forums de commentaires assassins et également en publiant librement les œuvres de Ron Hubbard (ce qui est une catastrophe pour la secte car c’est son fond de commerce, en effet le livre est vendu aux initiés à prix d’or).
Pour rappel ils ne s’en prennent pas aux scientologues ni à leur croyances mais ils veulent démontrer le risque et la dangerosité de cette secte.
En février 2008, 10.000 personnes manifestent à travers le monde devant les sièges de la secte.

anonymous vs scientology Les Anonymous

En Décembre 2010 :

Attaque contre Paypal, MasterCard et Visa en représailles à la politique de ces entreprises avaient fermé les comptes permettant de faire des donations à Wikileaks. En effet le site de Julian Assange avait révélé des documents secrets de la diplomatie américaine. Le gouvernement des E.U avait fait pression et beaucoup de sites internet avait décidé de couper leur soutien à Wikileaks, ce qui avait engendré la réaction des Anonymous face à cette injustice.

En janvier 2011 :

Lors du printemps arabe, les Anonymous ont attaqué plusieurs site du gouvernement tunisien et proches.
Ils ont également pris le contrôle du le site internet de la télévision nationale pour n’afficher que le message, en arabe : « Les journalistes condamnent la répression de la police … ». Ils ont également aidé les opposants à garder leur anonymat face à la répression. Selon Slim Amamou, un des opposants au régime, et Lucie Morillon, membre de Reporters sans frontières, l’action de la communauté a été essentielle pour la propagation de la révolte dans tout le pays.

En avril 2011 :

L’attaque de Sony, en représailles aux procédures judiciaires contre des hackers qui étaient parvenus à contourner les protections numériques de la PlayStation 320. Les Anonymous adressent un message aux joueurs du playstation network afin de leur faire comprendre que si c’est un désagrément temporaire, c’est pour pouvoir jouer plus librement par la suite, mais aussi pour faire prendre conscience que les joueurs ont des droits et qu’ils ne sont pas juste des sources de revenus.

En Août 2011 :

anons vs syrie Les Anonymous

Ils s’en sont pris au site web officiel du ministère de la défense syrienne pour laisser s’exprimer et filtrer les opinions, suite aux témoignages de syriens et de leur problème à accéder à twitter, à internet …
On pouvait lire sur le site : « Au peuple syrien, le monde est à vos côtés, contre le régime brutal de Bachar Al-Assad. Sachez que le temps et l’histoire sont de votre côté … »
Cet action a été mené le dimanche 7 août et le lundi 8 au matin le site était inaccessible.

Ils ont également piraté la police américaine, ayant dérobé 10 ga de données afin de prouver la corruption de la police, en les rendant public … mais aussi suite à l’arrestation de plusieurs membres de l’organisation.

En Septembre 2011 :

En Autriche, les Anonymous publient les noms et adresses de 25.000 policiers
afin de protester contre une loi de stockage d’informations qui doit entrer en vigueur l’année prochaine, dans l’idée rien à cacher alors pourquoi cacher ces adresses.

A venir ???

Une rumeur d’attaque le 5 novembre contre Facebook.
Ils reprochent au réseau social, comme beaucoup d’autres sites ou réseaux sociaux, de divulguer des informations personnelles malgré le désaccord de leur propriétaires. Et oui même si c’est le jeu lorsqu’on est sur Facebook de rendre publics des informations privées, toutes les informations de votre profil seraient utilisées, voir tous les changements de version de Facebook et de mises à jour successives qui changent vos paramètres de confidentialité. Sans oublier que par google n’importe qui accède à une grande partie de vos informations sans vous connaître.
Alors la responsabilité de facebook est mitigé …
Cependant il y a aussi des problèmes contre la collecte illégale de données (nom, e-mail, numéro de téléphone) depuis l’application Facebook sur iOS … mais aucune preuve sérieuse n’a été apporté jusqu’ici.

Alors si les raisons de cette attaque existent, plusieurs comptes affiliés des Anonymous l’ont démenti, que cela serait un faux. Selon leur propos, ils n’attaqueraient pas le messager et cela risquerait de faire trop de dégâts chez les utilisateurs, ce qui n’est pas leur volonté. On peut également en douter quand on sait le rôle qu’a joué facebook lors du printemps arabe.

Pour ou contre ?

Si on peut comprendre et soutenir les Anonymous, c’est dans leur démarche d’ébranler des multinationales, des organisations ou même des régimes qui agissent dans l’intérêt d’une élite ou juste pour le profit, et qui broient les individus. Pour leur rôle dans la défense de la libre circulation des informations même si on sait que chaque vérité peut être préjudiciable, cela permet de prendre conscience d’événements censurés ou masqués.
Néanmoins on peut se demander à quel moment leur action sert il bien toujours la cause commune ? ou ne devient il pas aussi le moyen de pression de groupe qui à leur tour ne sert que leurs intérêts personnels ?

Articles similaires :

Ce contenu a été publié dans Actus, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Les Anonymous

  1. sandrine dit :

    j’ai vraiment pris beaucoup de plaisir à lire cet article, il est bien construit, bien illustré et objectif. J’en sais plus maintenant, merci beaucoup!

  2. Cécile dit :

    Suis d’accord avec Sandrine, article très intéressant. Je ne connaissais pas les Anonymous. J’aime beaucoup leur façon d’agir et de dire non. Par contre, accro à Facebook, je suis très inquiète de leur probable action du 5 novembre, puisque c’est le jour de mon anniversaire et que si fesse de bouc bug je ne pourrais pas lire les 328 messages « bonne anniversaire » (la faute d’orthographe est faite en toute connaissance de cause. Elle est présente ici pour dire non aux fautes omniprésentes sur le réseau social). GRRRRRRRRRRRRRRR.
    LOL….

  3. tot dit :

    Merci. Pour face de book la question se pose de savoir si ce n’est pas juste un effet d’annonce pour faire réagir … mais bon au cas où je sais qu’il faut que je trouve une autre solution pour ton anni :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>