Mensonges d’Etat

Ce film mêlant action et espionnage, a pour cadre le proche orient où la cia tente d’infiltrer les réseaux terroristes. Ferris est un agent de terrain, au service d’Ed Hoffman, qui a pour but de démanteler un groupe armé qui a lancé une série d’attentats à travers l’Europe. Ferris doit stopper la menace terroriste, en risquant sa vie à tous les instants. Il doit en même temps se méfier de son supérieur ambitieux et arrogant, mais également de son homologue iranien, aussi courtois que cruel.
Ce film nous plonge dans un univers d’espionnage et d’infiltration, certes du point de vue américain mais laissant place à une réflexion sur la guerre, le terrorisme et son lot de malheur. Un bon dosage de suspens, quelques rebondissements inattendus et un mélange réussi entre infiltration et nouvelle technologie.
Les trois personnages clés du film sont : Leonardo Di Capprio, très crédible et définitivement débarrassé de son image de jeune premier. Russel Crow, responsable de la section Moyen Orient et de Ferris, est méconnaissable : des situations presqu’ irréelles où il mène sa vie de père famille aux usa et répond au téléphone en même temps pour confirmer la mort d’une personne. Enfin Mark Strong, en chef des renseignements iraniens, qui inspire à la fois le respect et la crainte.

AVIS : film à voir et à avoir.

Si vous avez aimé, vous aimerez Spy Game et Le royaume.

Articles similaires :

Ce contenu a été publié dans Divertissement, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>