3d or not 3d ?

C’est pour le moment un phénomène de mode et de plus en plus de cinémas s’équipent pour pouvoir passer des films en 3d. Est ce vraiment utile ? Est ce que c’est vraiment nécessaire pour tous les films ? Une vraie innovation technologique ou juste un autre moyen de nous faire payer un peu plus ?

La grande mode du 3d a été lancé avec le film Avatar, qui a connu un vrai succès et qui a su très bien utiliser ce support. En effet on découvrait un monde totalement inédit et le film avait été produit de façon à nous immerger complètement dans cet univers.
Face à ce succès, les autres grosses productions se sont dits qu’il fallait faire pareil. La sortie du Choc des Titans a été reporté pour passer en post production et essayer de donner dans la 3d. Depuis c’est une succession de films : Alice au pays des Merveilles, Transformers 3, Harry Potter et les reliques de la mort 2ème partie … qui tentent à tout prix de nous faire vivre l’expérience 3d et au final, cela ne rajoute rien au film, hormis un mal de crâne, quand pendant 2 heures votre cerveau fait un gros effort pour capter cette pseudo troisième dimension.

On peut donc se demander avant tout si tous les films ont besoin d’être en 3d, la réponse est non. Que si un film choisit ce support, qu’il l’exploite correctement, comme cela a été le cas pour Avatar, qui reste à mon avis à ce jour Le seul film. Et il faut arrêter de faire de la 3d en post production car le rendu est bien pauvre, il n’apporte rien au film et gonfle le prix de la place de cinéma.
Alors c’est peut-être là le but de cette 3d pour toutes les grosses maisons de production, un minimun de bidouille sur la pellicule, pour pouvoir réaliser encore plus de bénéfices derrière.

Si un film est vraiment produit en 3d, le surcoût s’explique mais il faut arrêter de toujours demander au spectateur plus. On devrait pouvoir choisir son support.
Enfin pour échapper à cette dictature de la 3d, il faut attendre en moyenne 2 semaines depuis la sortie
du film, pour que celui ci repasse en 2d et si ce film recontre moins de succès, il repasse plus vite en 2d. Sans oublier un merci aux réalisateurs qui ne cherchent pas à tout prix à faire de la 3d.

Articles similaires :

Ce contenu a été publié dans Actus, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>